Sélectionner une page

FESTIVAL AUX ARTS ETC.

Cartes sensibles

 

Comment les habitants d’Écouflant (commune d’Angers) vivent-ils leur ville. Comment s’y déplacent-ils ? Quel en sont leurs usages ?
Nous avons ensemble rendu compte d’un territoire existant, en tissant visuellement sa trame subjective, en superposition à sa trame objective (son plan administratif). Pour se faire, nous avons mis en commun les lignes de déplacements personnels, les trajets qui caractérisent chacun, et les points d’énergie de la ville, ce qui nous a amenés à révéler la couche
invisible de ce territoire, sa circulation énergétique et sous-cutanée.
Au fil des activités d’un cahier pédagogique créé pour les élèves des classes de maternelles et de primaires, je proposais aux enfants d’exprimer leur point de vue sur leur ville, à travers différentes activités ludiques et créatives (portrait chinois de la ville, «Si j’étais le maire d’Écouflant…», création d’un personnage autour de la silhouette de la ville, collecte de photos à travers la ville,etc.) Ci-dessous, quelques personnages imaginés par les enfants autour de la silhouette d’Écouflant, qui offrent un autre type de représentation subjective de la ville.
ICI, le Carnet du Point de Vue, distribué aux enfants.
J’ai profité d’un moment de partage festif qu’est la fête des voisins, pour recueillir d’autres points de vue d’habitants sur 15 lieux de la communes, et réaliser avec eux une tout autre forme de carte sensible sur des sets de tables conçus pour l’occasion.