Sélectionner une page

LA MÉDIATHÈ(Q)UE DU MONT LIÉBAUD

Contrat Local d’Éducation Artistique

 
La lettre ‘Q’ de la médiathèque a disparu… C’est avec l’aide des petits détectives de l’école maternelle et élémentaire Charlemagne à Béthune, que nous avons décidé d’enquêter sur cette mystérieuse disparition…
En analysant tout d’abord le corps de la lettre, sa construction formelle, nous avons remarqué qu’elle se déplaçait sur une jambe unique, une sorte de pinceau qui caresse le sol et y laisse des traces.
Il suffira de nous mettre dans la peau de cette lettre, pour tenter d’imiter son déplacement, et partir ensuite à sa recherche : collectes photographiques des différentes lettres ‘Q’ du quartier, témoignages d’habitants, échanges de paroles pour nous aider à mieux comprendre la vie de ce Quartier que la lettre disparu a décidé un jour de quitte.
Cette enquête, si elle ne nous a pas permis de retrouver la lettre, a été l’occasion de créer une cohésion autour de sa disparition. Finalement c’est la lettre ‘Q’ du cirque temporairement installé dans le quartier, qui sera élue par la majorité des habitants comme digne représentante de sa consœur disparue. Mais cette lettre, par essence nomade, repartira-elle au moment où le cirque s’en ira ?

Les différentes étapes de ce projet, réalisé dans le cadre d’une résidence-mission en milieu scolaire, ont progressivement amené les élèves à ‘apprivoiser’ la lettre ‘Q’, et par là-même à développer leur propre motricité et imaginaire intime, pour finalement sortir de l’école et aller à la découverte de leur quartier, au contact de ses habitants :

1. ÉCRITURE GRAPHIQUE

Chaque enfant invente son personnage graphique autour de la lettre ‘Q’.

2. ÉCRITURE SOMATIQUE

Les enfants incorporent collectivement la lettre ‘Q’.

3. ÉCRITURE KINESTHÉSIQUE

L’enfant incorpore seul la lettre ‘Q’ : ll doit tenir le cerceau qui représente le corps de la lettre, et se déplacer dans l’espace de la classe en suivant un parcours tracé au sol.

4. ÉCRITURE CONTEXTUELLE

Les enfants parcourent ensemble le quartier sur les traces de la lettre ‘Q’. C’est l’occasion pour eux d’interroger les habitants sur leur quartier et ce qui en fait son identité.